Lifestyle·Santé

Ayurveda : Vata, le débordé

dosha vata

Nous avons vu dernièrement Pitta, mais laissez-moi à présent vous présenter Vata, qui réunit l’éther et l’air. Quand je compare ce dosha aux autres, j’ai un peu l’impression que c’est le contraire du Pitta car il a cette tendance au froid. C’est d’ailleurs ce qu’il faut faire lors d’un excès de Vata : apporter de la chaleur.

Les symptômes d’un Vata déséquilibré sont :
– Nervosité, anxiété, peur
– Gonflement du bas ventre, ballonnements, flatulences
– Douleurs vives, chroniques, parfois imprévisibles
– Sécheresse de la peau et des muqueuses
– Constipation : les selles ne surviennent pas tous les jours
– Légère diarrhée, parfois chronique
– Tremblements, mouvements involontaires
– Dérèglement des cycles du corps : sommeil, hormones et autres
– Dérèglement des urgences naturelles : miction, éternuements, éjaculation et autres
– Coloration foncée des cernes, de la peau et des selles
– Douleurs articulaires (arthrose, sciatique, mal de dos)

Les personnes à dominance Vata ou de constitution double Vata-Pitta ou Vata-Kapha devront également veiller au bon équilibre de ce dosha pendant l’automne et l’hiver, de novembre à février, mais également de 2h à 6h, et de 14h à 18h.

Comment rééquilibrer le dosha Vata ?

Par l’alimentation
On va lui apporter du gras et du chaud, également s’autoriser des épices et un peu de viande rouge. On bannit donc les aliments crus, les fruits secs hormis les oléagineux, et on cuit à volonté la liste d’ingrédients que je vais vous donner.

Fruits : Pommes (cuites) – Abricots – Bananes – Baies – Melons – Cerises – Noix de coco  – Dattes (fraîches, cuites ou trempées) – Figues (fraîches, cuites ou trempées) – Pamplemousse – Raisins – Kiwis – Citrons – Citrons vert – Mangues – Oranges – Papaye – Pêches – Ananas – Prunes (cuites ou trempées) – Raisins (cuits ou trempés)

Légumes : Asperges – Betteraves – Carottes – Concombre – Ail – Haricots verts – Oignons (cuits) – Patate douce – Radis – Navets

Légumineuses : Aucune sauf le haricot mungo, le miso, le pois d’Angole, le soja sous forme de fromage, sauce et saucisse

Céréales : Amarante – Avoine – Blé, blé germé – Quinoa – Riz (tous les types) – Seitan – Semoule

Produits laitiers : Tous sont autorisés hormis le lait en poudre ou le lait froid. On évitera bien sûr la glace et aussi le lait de soja.

Oleagineux : Tous si consommés avec modération

Viandes & poissons : Boeuf – Poulet – Dinde – Oeufs – Poissons

Matières grasses : Huile d’amande – Huile d’avocat – Huile de coco – Huile de moutarde – Huile d’olive – Huile d’arachide – Huile de carthame – Huile de sésame – Huile de tournesol – Ghee (beurre clarifié)

Epices et herbes aromatiques : Anis – Asafoetida – Basilic – Laurier – Poivre noir (si vous le supportez) – Cardamome – Coriandre – Cannelle – Clou de girofle – Cumin – Curcuma – Fenouil – Gingembre – Baies de genièvre – Réglisse – Marjolaine – Moutarde – Noix de muscade – Origan – Sauge – Estragon – Thym

Par des activités
On évite de courir dans tous les sens et on se tient à une routine. On adopte également la relaxation et on se nourrit la peau avec des huiles ou des crèmes.

XOXO

4 commentaires sur “Ayurveda : Vata, le débordé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s