Lifestyle·Santé

Dans la peau d’une intolérante au lactose

Par quoi les remplacer.png

Hey ! Si tu es intolérant(e) au lactose, que tu as des doutes ou même que tu es vegan, cet article est fait pour toi ! Ici je vous livre toutes mes astuces et produits que j’adore pour remplacer les produits laitiers.

Tout d’abord, s’il y a une chose à savoir, c’est que votre choix sera plus grand en magasin spécialisé bio qu’en grande surface. Personnellement, j’aime beaucoup aller à l’Eau Vive pour ce type d’achats surtout en ce qui concerne les faux-mages (fromages sans lactose),
les soupes en brique et pourquoi pas certaines crèmes dessert végétales.

Le lait : j’ai une sainte horreur du lait de soja par rapport à son goût, mais après c’est vrai que c’est celui qui est le plus abordable et que l’on retrouve le plus, quel que soit le magasin. Personnellement, je préfères le lait d’amande ou d’avoine. Je m’en sers dans mes chocolats chauds et pour les préparations de purée en sachet. r,750,750,1-b6408f.png

Les yaourts : comme je déteste le lait de soja, vous comprendrez que je ne suis pas fan non plus des yaourts au soja. Le marché des yaourts au soja est le même que celui du lait, pas cher et facilement trouvable. En ce moment, je teste différents produits mais mon top 4 (pas dans l’ordre) est le suivant : le yaourt chocolat de la marque « A bicyclette », le yaourt mangue-passion de « June », le brassé nature et la mousse au chocolat d' »Andros » dans la gamme Gourmand & végétal.yoghurts miam.png

Le fromage : je n’ai découvert que cette année les faux-mages, et autant vous dire qu’il y a à boire et à manger et que les tarifs ne sont pas tous les mêmes ! Pour en avoir goûté quelques-uns, je peux vous recommander le faux-mage râpé de la marque « Veggi Filata ». Après, pour ce qui est des faux-mages en tranches je n’ai pas vraiment de préférence si ce n’est que ceux en bloc genre faux-cheddar, etc, je les trouve meilleurs (je n’ai plus de marque en tête). J’ai pû aussi faire un tiramisu en remplacant la mascarpone par du tofu soyeux, mais très honnêtement ça n’avait pas le même goût (légerement citronné) est la crème n’était pas aussi onctueuse.

La crème fraîche : je vais un peu me contredire en vous disant que j’utilise du Soja Cuisine (de Bjorg) alors qu’avant je vous disant que je n’aimais pas le goût, mais bizarrement, c’est le seul produit à base de soja qui passe encore. Ah non, j’ai aussi oublié le Soja Gratin, que j’utilise aussi pour les gratins comme son nom l’indique. Il est plus épais que le Soja Cuisine et par conséquent « adhère » mieux dans la recette.

Le beurre : margarine forever baby ! Celle-là, ce n’est pas une nouveauté, elle existe depuis la nuit des temps et je ne m’en sépare jamais, je l’aime trop …P18_StHubert_PetitsFormats_255gDoux_small-2

La soupe en brique : vous saviez que les soupes en brique du commerce regorgeait pour la quasi totalité de crème ? Non mais sans rire ! Heureusement, j’ai trouvé mon bonheur
avec la marque « Priméal » où il n’y a pas une goutte de crème et où les produits restent délicieux malgré tout.

15465290789035png_carousel_xs_square.jpg

Les repas à l’extérieur : étant donné que la majeure partie du temps je ne manges pas une miette de produits laitiers, il peut m’arriver quand je suis de sortie au restaurant, au
fast-food ou ailleurs, de manger un plat avec un produit laitier à l’intérieur. Dans ce cas-là, je m’impose cependant quelques règles : pas de plat avec une sauce à la crème fraîche,
pas de combo fromage + crème fraîche cuite (genre tarte flambée gratinée, gratin avec crème et fromage, …), pas de crèmes glacées, un seul produit laitier par repas, et ce pour
toute la journée.

BONUS

La recette de la mozza végétale 

Ingrédients

100g de noix de cajou non salées
2g d’agar-agar en poudre
25cl d’eau
sel
poivre
huile d’olive
optionnel : 1 cuillère à café de ciboulette fraiche ou séchée

Faites gonfler les noix de cajou dans un bol d’eau pendant 4 heures. Egouttez et rincez les. Melangez les 25cl d’eau avec l’agar dans une casserole et laissez frémir pendant 1 minute à feu doux. Dans un blender, versez ce liquide, les noix de cajou et 2 pincées de sel. Mixez jusqu’à l’obtention d’une crème. Utilisez 2 verres longs (à moutarde si vous avez) comme moules. Dans chacun d’eux, versez une cuillère à café d’huile d’olive, 1 à 2 pincées de poivre et la ciboulette. Versez ensuite la crème de cajou dans vos verres. Laissez refroidir une nuit au frigo. Le lendemain, vous pourrez démouler vos boules de mozza végétale pour les couper en tranches. Elles se conservent 3 jours au frigo.

XOXO

Lifestyle·Santé

La naturopathie, mieux que l’ayurveda ?

Naturopathie vs.png

J’ai fait la récente acquisition d’un bouquin intitulé « Mon coach naturo« , et ma fois … Je ne pensais pas en apprendre autant sur la santé ! Ce livre, qui traite de 4 profils différents (le sanguin, le nerveux, le lymphatique et le bilieux) crée par Natacha Gunsburger, m’a paru un peu plus plausible que l’ayurveda et je m’y suis mieux retrouvée dedans. Je m’explique : en ayurveda, je suis de type Pitta, mais pourtant j’adore le soleil et j’ai la sensation qu’une alimentation rafraichissante ne me correspond pas totalement, sauf en été à la rigueur. Ceci dit, je peux être en accord sur certains points, notamment le fait de ne pas devoir blinder mes repas avec des épices. Les compteurs ont été remis à zéro quand j’ai découvert par la naturopathie que j’avais un profil nerveux, c’est-à-dire que le cerveau travaille en permanence, que ses points forts sont une grande sensibilité, etc. J’ai entamé alors le programme nutritionnel reccomandé (qui est d’ailleurs très facile à appliquer et à la portée de tous) afin de voir si ça pouvait faire ses preuves sur mon corps. J’ai été assez bluffée du résultat en 1 jour seulement : mon transit intestinal s’était amélioré et j’avais un regain d’énergie. Je continues ce même programme actuellement pour ce qui est de l’alimentation, mais sachez que l’activité physique, la gestion du stress et des émotions, ainsi que la qualité environnementale sont aussi abordés dans cet ouvrage.

Connaissais-tu ce livre, la naturopathie ?

XOXO

Lifestyle

« Je ne crois que ce que je vois » : Episode IV

La lithotherapie.png

Avant que je commences à accumuler les connaissances dans le domaine, je pensais que les pierres précieuses telles que le quartz, l’émeraude, le rubis, et bien d’autres encore, n’avaient pour seule fonction l’embellissement, la plus-value d’un bijou ou autre création artistique. Comme j’avais tort ! Tout comme les plantes, j’ai compris en m’y intéressant de plus près, que ce sont de véritables trésors de la nature à condition de les utiliser correctement. Telle une scène digne d’Harry Potter, ce sont les cristaux qui vous choisissent et non l’inverse, du moins si vous décidez de les acheter à l’état brut.

Il est tout à fait compréhensible de vouloir quantité de cristaux quand on a idée des nombreuses différentes vertus que chacun d’eux peut nous apporter, aussi bien au niveau physique que psychique (sans parler des chakras et des signes astrologiques associés), et pour cela je vous conseille d’abord de vous tourner vers des bijous en pierres polies.

Pour la petite histoire, j’ai commencé à apprivoiser les cristaux par des élixirs. J’en prends encore ponctuellement, quand je suis vraiment « à plat », et les 3 flacons que j’avais acheté à l’époque ne sont toujours pas vide, donc ça peut vous durer un sacré moment ! Je ne sentais pas de grandes différences jusque là, mais un soir où j’avais bu un élixir de grenat avant d’aller dormir, j’ai senti cette nuit là qu’il y avait eu effet. Ma curiosité sur le sujet n’a alors été que grandissante, et je peux maintenant déceler les bons et les moins bons vendeurs en lithothérapie.

Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, n’hésitez pas à me le faire savoir en commentaire !

XOXO

Lifestyle

Mes petits bonheurs du mois

que du love

– Mon inscription dans une école privée, pour ENFIN avoir des cours pratiques dans mon domaine (jusque là je n’ai eu que de la théorie)
– Mes achats de livres, pour apprendre encore et toujours sur des sujets qui m’intéressent
– Mes sorties musique & cinéma qui sont toujours autant un plaisir
– Mon premier bracelet de lithothérapie qui est arrivé et que j’ai pu faire sur-mesure dans un salon du bien-être
– Concocter des mélanges d’huiles essentielles et d’huiles végétales, que ce soit pour moi ou pour un proche
– Apprendre la grossesse d’une amie, ça m’a mis dans une joie dingue
– Faire de la découverte dans plein de domaines différents (infos, série, …)
– L’achat des billets de train pour la Belgique cet été parce que JE VAIS AU FESTIVAL TOMORROWLAND OUIIIII !! Ca a été une telle galère pour obtenir les billets dès leur lancement que c’est maintenant un immense soulagement et une grande joie de savoir que je vais y aller. C’était l’un de mes rêves et il va devenir réalité, je n’en reviens toujours pas …
– La hausse, même timide, de la température. Chaque année c’est la même chose, j’attends le soleil !
– Sentir des odeurs de barbecue chez les voisins
– Le retour progressif des fruits rouges et des sorbets (parce que oui, y’a des crèmes glacées toute l’année en rayon mais pas des sorbets)
– Cette nouvelle émission sur M6, « Incroyables transformations » qui fait désormais partie de mes péchés mignons
– Rencontrer l’amoureux de ma soeur, une grande première car ça va être le premier chéri qu’elle va présenter à ma famille
– Avoir testé la voiture en boite automatique, une révélation positive avec une monitrice extra ! Ca m’a reboosté plus que jamais à passer mon permis prévu pour août

Et pour finir, je dirai que mon dernier bonheur, c’est de vous voir de plus en plus nombreux sur mon blog, visiteurs et abonnés, et pour cela UN GRAND MERCI, ça me touche beaucoup !

Et toi, quels sont tes bonheurs du mois ?

XOXO

Lifestyle

You first : pourquoi il est nécessaire de s’aimer et de s’accorder de l’importance

I want you to join your own army.png

Coucou ! Je vais aborder un sujet un peu différent qui traitera de l’amour de soi et de « l’égoïsme » modéré dans son sens positif.

Ce n’est pas une nouveauté, mais la seule personne que l’on va cotoyer toute notre vie est nous-mêmes. A partir de là, je trouves assez important de bien se connaître en terme de goûts mais aussi de personnalité. On arrête tout de suite de penser qu’on a pas de qualités car c’est complètement faux, tout le monde en a, même celui ou celle que vous pensez parfait a des défauts.  Le seul point qui diverge, c’est qu’on est tous différents. Alors bien sûr, on pourra avoir des similutes de caractère avec certaines personnes qui pourront permettre certaines affinités ou non avec elles, mais qui vous dit qu’elles auront les mêmes goûts que vous ? (L’inverse est faisable aussi). On prend alors ce qu’il y a de mieux dans notre pack personnel, nos qualités et les choses qu’on aime, et on les exploite à fond. Cela va faire jaillir notre potentiel, qui attirera les curieux, les personnes bien comme mal intentionnées. C’est là qu’il faudra s’armer de confiance en soi. Dès lors que l’on se rend compte de notre potentiel, on est normalement suffisamment blindé pour ne pas donner crédit à la jalousie et aux critiques non constructives, etc. Il se peut cependant, à cause de notre histoire personnelle ou autre aléa de la vie, que tout ceci ai été balayé et qu’il faut le reconstruire petit à petit. Le but final est de se dire : « Ok, je suis bon dans ça, donc si quelqu’un dit le contraire ça n’aura pas de valeur ».

L’amour de soi s’applique également sur son physique. Si vous avez les cheveux blonds et que vous pensez que le brun vous irait mieux, allez chez le coiffeur. Si vous voulez prendre ou perdre du poids, libre à vous de le faire. Soyez celui ou celle que vous avez envie d’être et trouvez-vous sublime, certains s’en rendront déjà compte.

Le fait de penser à soi avant de penser aux autres va aussi vous permettre de prendre beaucoup de recul lors de déceptions sociales. Appliquer la méthode du « Tant pis pour … , je sais que je le vaut bien » peut s’avérer extrêmement libérateur.

Et toi, comment vis-tu avec toi-même ?

XOXO

Lifestyle

Vos données à l’abri du danger

données.png

Tout le monde ne le sait pas, mais dès que nous utilisons internet, nous commençons à générer des données. Ces données, ça peut être tout un tas de choses : votre adresse mail, votre géolocalisation, vos goûts, … Les pisteurs, des programmes informatiques, les récupèrerent. Elles peuvent être ensuite être revendues à une entreprise afin de générer certaines publicités. Et j’ai une bonne nouvelle pour vous, il y a un navigateur qui vous permet d’arrêter que l’on vous prenne pour de la marchandise. Il s’appelle Brave et il m’a déjà bloqué 22972 publicités, 1966 pisteurs, redirigé 372 fois vers des sites sécurisés, et m’a fait gagner 21 minutes en moyenne de chargement de pages web ! Je vous laisse avec une petite vidéo explicative, qui même si elle de 2017, est toujours d’actualité.

 

Pour vous donner une idée de ce qu’est l’utilisation et même la création de fausses données, à des fins néfastes, je vous ai choisi une série du nom de « You Are Wanted ». Je n’ai pas trouvé de bande-annonce en français (celle-ci est en anglais), mais vous pourrez trouver facilement un synopsis de la série. Regardée et approuvée, évidemment !

La vie d’un homme, marié et père de famille, va se retrouver complètement bouleversé après un hacking (piratage) de son ordinateur. Cela va le mener, à tort, à se faire poursuivre pour activités terroristes. Va s’en suivre une longue lutte pour prouver son innoncence …

Etais-tu autant au courant pour tes données ?

Quelles sont tes astuces pour les protéger ?

XOXO

Lifestyle·Santé

Kapha, le tranquille

dosha kapha

Je cloture la thématique des doshas avec ce dernier qui est Kapha, l’alliance de la terre et de l’eau. Pour moi, le Kapha, c’est le bon vivant par excellence. Il aime manger et dormir, bien dans son petit cocon. Sauf que ce n’est pas très bon pour le Kapha toutes ces sucreries, ces fritures dont il raffole pourtant. Et il aurait également d’un petit coup de pied au derrière pour se bouger !

Les symptômes d’un Kapha déséquilibré sont :
– Tristesse, peine, mélancolie
– Démangeaisons légères, inconforts
– Fatigue, léthargie, excès de sommeil
– Digestion lente, lourdeur après les repas
– Élimination lente
– Abondance de mucus et de sécrétions
– Extrémités froides
– Salivation excessive, nausées
– Coloration blanchâtre et brouillée du mucus et de l’urine
– Surplus de poids, obésité
– Œdème, rétention d’eau
– Problèmes respiratoires (congestion des sinus, bronchites, allergies, asthme)
– Hyperglycémie, hypercholestérolémie

Les personnes à dominance Kapha ou de constitution double Kapha-Pitta ou Kapha-Kapha devront également veiller au bon équilibre de ce dosha pendant le printemps, de mars à juin, mais également de 6h à 10h, et de 18h à 20h.

Comment rééquilibrer le dosha Kapha ?

Par l’alimentation
Certaines publicités sont souvent accompagnées de la phrase « Pour votre santé, évitez de manger tros gras, tros salé et trop sucré » et c’est exactement ce que ce dosha recherche. La cuisson des aliments va cependant s’adapter selon la saison, contrairement à Pitta et Vata. Il conviendra donc d’avoir des repas chauds lors des périodes hivernales, et froids lors des périodes estivales. Seules les légumineuses devront être mangées chaudes pour une meilleure digestion. Il pourra s’autoriser quelques matières grasses et produits laitiers mais bannir les oléagineux. On ne lésine pas sur les épices et les herbes (qui remplaceront le sel), car c’est le seul dosha capable de toutes les tolérer.

Fruits : Abricots – Baies – Cerises – Citrons – Cranberry – Figues sèches – Fraises – Framboises – Grenades – Mangue – Poires – Pommes – Pruneaux – Pêches – Raisins (rouge, violet, noir) – Raisins secs

Légumes : Tous sont autorisés sauf l’avocat, la citrouille, le concombre, la courge, la courgette, l’olive, le panais, la patate douce et la tomate crue

Légumineuses : Haricots azuki – Haricots blancs – Haricots de Lima – Haricots noirs – Haricots pinto – Lentilles – Petits pois – Pois cassés – Pois chiches – Steak de Soja – Tempeh – Tofu (servi chaud)

Céréales : Amarante – Avoine (sec) – Couscous – Céréales (non sucrées, froides, sèches) – Millet – Muesli – Orge – Polenta – Quinoa – Riz (basmati, sauvage) – Sarrasin – Seigle – Seitan – Son d’avoine – Son de blé – Tapioca – Épeautre

Produits laitiers : Babeurre – Crème aigre – Fromage caillé – Lait de chèvre – Lait de soja

Oleagineux : Aucun sauf charoli, graines de chia, de lin, de tournesol et de citrouille

Viandes & poissons : Crevette – Oeufs – Lapin – Poissons d’eau douce – Blanc de poulet – Blanc de dinde

Matières grasses : Ghee (beurre clarifié) – Huile d’amande – Huile de lin – Huile de maïs – Huile de tournesol

Epices et herbes aromatiques : Toutes conviennent à Kapha

Par des activités
On se met au sport avec une activité physique dynamique régulière

XOXO

Lifestyle·Santé

Ayurveda : Vata, le débordé

dosha vata

Nous avons vu dernièrement Pitta, mais laissez-moi à présent vous présenter Vata, qui réunit l’éther et l’air. Quand je compare ce dosha aux autres, j’ai un peu l’impression que c’est le contraire du Pitta car il a cette tendance au froid. C’est d’ailleurs ce qu’il faut faire lors d’un excès de Vata : apporter de la chaleur.

Les symptômes d’un Vata déséquilibré sont :
– Nervosité, anxiété, peur
– Gonflement du bas ventre, ballonnements, flatulences
– Douleurs vives, chroniques, parfois imprévisibles
– Sécheresse de la peau et des muqueuses
– Constipation : les selles ne surviennent pas tous les jours
– Légère diarrhée, parfois chronique
– Tremblements, mouvements involontaires
– Dérèglement des cycles du corps : sommeil, hormones et autres
– Dérèglement des urgences naturelles : miction, éternuements, éjaculation et autres
– Coloration foncée des cernes, de la peau et des selles
– Douleurs articulaires (arthrose, sciatique, mal de dos)

Les personnes à dominance Vata ou de constitution double Vata-Pitta ou Vata-Kapha devront également veiller au bon équilibre de ce dosha pendant l’automne et l’hiver, de novembre à février, mais également de 2h à 6h, et de 14h à 18h.

Comment rééquilibrer le dosha Vata ?

Par l’alimentation
On va lui apporter du gras et du chaud, également s’autoriser des épices et un peu de viande rouge. On bannit donc les aliments crus, les fruits secs hormis les oléagineux, et on cuit à volonté la liste d’ingrédients que je vais vous donner.

Fruits : Pommes (cuites) – Abricots – Bananes – Baies – Melons – Cerises – Noix de coco  – Dattes (fraîches, cuites ou trempées) – Figues (fraîches, cuites ou trempées) – Pamplemousse – Raisins – Kiwis – Citrons – Citrons vert – Mangues – Oranges – Papaye – Pêches – Ananas – Prunes (cuites ou trempées) – Raisins (cuits ou trempés)

Légumes : Asperges – Betteraves – Carottes – Concombre – Ail – Haricots verts – Oignons (cuits) – Patate douce – Radis – Navets

Légumineuses : Aucune sauf le haricot mungo, le miso, le pois d’Angole, le soja sous forme de fromage, sauce et saucisse

Céréales : Amarante – Avoine – Blé, blé germé – Quinoa – Riz (tous les types) – Seitan – Semoule

Produits laitiers : Tous sont autorisés hormis le lait en poudre ou le lait froid. On évitera bien sûr la glace et aussi le lait de soja.

Oleagineux : Tous si consommés avec modération

Viandes & poissons : Boeuf – Poulet – Dinde – Oeufs – Poissons

Matières grasses : Huile d’amande – Huile d’avocat – Huile de coco – Huile de moutarde – Huile d’olive – Huile d’arachide – Huile de carthame – Huile de sésame – Huile de tournesol – Ghee (beurre clarifié)

Epices et herbes aromatiques : Anis – Asafoetida – Basilic – Laurier – Poivre noir (si vous le supportez) – Cardamome – Coriandre – Cannelle – Clou de girofle – Cumin – Curcuma – Fenouil – Gingembre – Baies de genièvre – Réglisse – Marjolaine – Moutarde – Noix de muscade – Origan – Sauge – Estragon – Thym

Par des activités
On évite de courir dans tous les sens et on se tient à une routine. On adopte également la relaxation et on se nourrit la peau avec des huiles ou des crèmes.

XOXO

Lifestyle·Santé

Ayurveda : Pitta, le fougueux

dosha pitta

Si vous avez lu mon précédent article sur l’ayurvéda, je vous parlais des différents doshas. (Par ici pour passer en rattrapage). Aujourd’hui, nous allons nous tourner vers le dosha Pitta.

Pour rappel, le dosha Pitta est la symbiose du feu et de l’eau, bien que ce qu’on retient surtout de lui c’est le côté feu. On va donc devoir apporter à ce dosha – s’il est en excès – de la fraîcheur. Je vais d’ailleurs vous lister les symptômes d’un Pitta déséquilibré afin que nous y voyons plus clair :

– Irritabilité, impatience, colère, réactions brusques
– Appétit et soif excessifs
– Désir pour substances froides
– Sensations de brûlements (estomac, muscles, peau, etc.)
– Odeurs prononcées
– Acidité corporelle (gastrites, ulcères d’estomac, brûlures d’estomac)
– Colorations plus rouge ou orangée (yeux, peau, selles et urine)
– Inflammations diverses (cystites, otites)
– Infections, surtout bactériennes et fongiques
– Diarrhée, Forte diarrhée infectieuse
– Intensité des symptômes
– Problèmes de peau, rougeurs, brûlures, enflures, peau sensible
– Mal de tête avec la sensation de chaleur
– Hypertension / problème cardio vasculaire
– Problèmes de circulation, problèmes liés au sang

Les personnes à dominance Pitta ou de constitution double Pitta-Vata ou Pitta-Kapha devront également veiller au bon équilibre de ce dosha pendant l’été, de juillet à octobre, mais également de 10h à 14h, et de 22h à 02h.

Comment rééquilibrer le dosha Pitta ?

Par l’alimentation
Bien qu’une alimentation végétarienne conviendrait parfaitement à Pitta, on peut s’autoriser de la viande à condition que ce soit de la viande blanche, et certains poissons. On évitera également les épices chauffantes telles que le piment, et le sel, qui ne feront qu’aggraver ce dosha. Préférez également à manger cru si possible les fruits et les légumes, ou sinon en cuisson vapeur.

Ci-joint vous trouverez tous les aliments qui pourront aider à calmer le feu Pitta.

Fruits : Pommes – Abricots – Baies – Cerises – Noix de coco – Dattes – Figues – Raisins – Limes – Mangues – Melons – Oranges – Papaye – Poires – Ananas – Prunes – Grenades – Pruneaux – Raisins secs – Fraises – Pastèques

Légumes : Asperges – Brocolis – Champignons – Choux de Bruxelles – Choux – Choux-fleur – Courges – Courgettes – Céleri – Concombres – Haricots verts – Poivrons verts – Légumes verts feuillus – Laitues – Persil – Petits pois – Patates – Patates douces

Légumineuses : Toutes sont autorisées sauf le soja et ses dérivés (sauce soja, farine de soja, etc), les cacahuètes, le miso, les lentilles vertes et brunes, les fèves, le pois d’Angole et l’haricot urd

Céréales : Amarante – Orge – Céréales sèches – Couscous – Avoine – Pâtes – Quinoa – Riz (sauf brun) – Seitan – Epeautre – Blé -Tapioca

Produits laitiers : Beurre (non salé) – Fromage (doux, non salé, non fermenté) – Lait de vache – Ghee (beurre clarifié) – Lait de chèvre – Fromage de chèvre (doux, non salé) – Crème glacée – Yaourt légers et non fermentés

Oleagineux : Amandes (trempés et sans la peau) – Noix de coco – Graines de lin – Graines de citrouille – Graines de tournesol

Viandes & poissons : Blanc de poulet – Blanc d’oeuf – Poissons d’eau douce – Lapin -Crevette – Blanc de dinde

Matières grasses : Huile de coco – Ghee – Huile d’olive – Huile de tournesol – Huile de soja – Huile de noix

Epices et herbes aromatiques : Poivre noir (petites quantités) – Cardamome – Cannelle (petites quantités) – Coriandre (graines ou poudre) – Cumin (graines ou poudre) – Aneth – Fenouil – Gingembre (frais) – Menthe verte/poivrée- Neem – Persil – Safran – Estragon – Curcuma – Vanille

Par des activités
Calme et fraîcheur seront apportés par des balades dans la nature ou de la méditation

XOXO

Lifestyle

26 choses que vous ne saviez pas sur moi

Je souffle mes bougies avec vous.png

« Hier encore, j’avais 20 ans … » dit la chanson, aujourd’hui j’en ai 26 ! (Le temps passe vite 😅). Du coup pour l’occasion, j’ai décidé de vous faire partager un peu plus de choses personnelles à mon sujet.

1. J’ai suivi 4 filières différentes au lycée. Je suis partie d’une seconde technologique hôtellerie-restauration et j’ai enchaîné avec une première STG, j’ai redoublé ma première et j’ai fait première ST2S pour finir finalement en terminale L.

2. J’ai une phobie assez particulière : j’ai peur de tous les animaux qui ont des pinces comme les crabes, scorpions, etc.

3. Je suis collectionneuse dans l’âme : j’ai d’abord commencé une collection de magazines, puis de maquillage et ma nouvelle lubie sont les tasses.

4. J’ai un bout de dent qui s’est cassé à cause d’une assiette que j’ai prise en pleine bouche.

5. Pour continuer dans les gaffes, j’ai une audition spéciale et je m’explique : je suis extrêmement sensible au bruit, je peux percevoir les ultrasons et les tout petits sons, j’ai l’oreille absolue mais à contrario quand on s’adresse à moi, il se peut que je n’entendes pas ou ne comprennes pas bien ce que l’on me dit. Je peux donc demander à répéter plusieurs fois, ce qui est rare mais extrêmement gênant. En cause : un coup de coude par inadvertance alors que je me nettoyais les oreilles …

6. J’ai failli m’appeler Mahault. Quand j’ai demandé à mes parents comment il avait choisi mon prénom (Maud), ils m’ont répondu que mon père avait proposé Mahault au début mais c’est grâce à ma mère, qui pensait que cela allait trop faire penser à Mao (l’ancien président de la république populaire de Chine), que j’ai finalement été nommée avec prénom plus ou moins similaire.

7. J’ai (toujours) vécu avec un chat. Depuis mes 7 ans, mes parents ont d’abord adopté un premier chat du nom de Kiara. Il s’en malheureusement échappé de la maison et on ne l’a plus jamais revu. Suite à ça, nous avons adopté un autre chat, Grisette, qui a vécu chez nous jusqu’à mes 19 ans, avant de partir au ciel. Malgré le fait que je voulais à nouveau un chat, mes parents ont adopté un chien. J’ai ensuite emménagé avec mon copain, qui avait son propre chat et qui est mort il y a deux ans. Nous avons recueilli et adopté un nouveau chat par la suite, qui est notre actuel colocataire et qui s’appelle Meuh-meuh en référence à ses taches qui font penser à celles d’une vache.

8. Physiquement, je ressemble plus à mon frère qu’à ma soeur (qui elle, a plus hérité de mon père) et il paraitra qu’au téléphone, j’ai une voix qui lui ressemble, ce qui est marrant et étrange à la fois.

9. J’ai une affection toute particulière pour la cuisine italienne et la cuisine asiatique.

10. J’ai été modèle photo amateur, pour reprendre confiance en moi. Cela m’a beaucoup aidé et maintenant on peut dire que je suis en harmonie avec moi-même.

11. Je ne suis vraiment pas du genre à rester amie avec mes exs. Pour moi, quand une relation amoureuse est terminée, elle l’est jusqu’au bout, sans un entre-deux « d’amitié ». Et puis, quelle personne aurait envie que son/sa chéri(e) revoit son/ses ex(s) « en toute amitié » ?

12. Je suis du genre à m’y prendre très à l’avance concernant les achats de cadeaux pour mes proches, que ce soit pour les anniversaires ou autres fêtes. Dès que je sais ou que j’ai des idées une fois dans un magasin, j’achète.

13. Concernant mes cheveux, ils n’ont jamais connu les fers à lisser et quasiment pas les fers à boucler. Je ne sais pas du tout manier le fer à boucler, et je n’ai jamais lissé mes cheveux pour la simple et bonne raison que je n’avais pas envie de prendre trente ans chaque matin pour être coiffée.

14. Pour en revenir sur la question capillaire, même s’ils ont eu la paix avec les appareils pour les cheveux, ils ont été souvent colorés et deux fois décolorés. Je suis passée par du noir, du blond, de l’auburn, du brun rouge, … Mais maintenant, j’ai pris la sage décision de ne plus les colorer, au moins jusqu’à mes premiers cheveux blancs. Et si j’ai bon conseil à vous donner, ne décolorez pas vos cheveux seul à la maison, demandez ça à un professionnel !

15. J’ai pas mal changé d’avis sur mon métier de rêve. Petite, j’hésitais entre hôtesse de l’air et chanteuse. Au collège, c’était styliste ou pâtissière. Au lycée, maquilleuse professionnelle. J’ai dû me poser sérieusement avant d’avoir le job de conseillère en image en tête, mais depuis je suis plus que certaine de mon choix de carrière.

16. Si d’aventure je tombes enceinte, j’aimerais appeler ma fille Anastasia (oui oui, comme le dessin animé !). Et si c’est un garçon, William ou un autre prénom anglophone.
A croire que j’ai des goûts princiers concernant le sujet !

17. Je ne fumes pas et je ne bois pas. Pas par principe (ce n’est pas faute d’avoir essayé les deux), mais la cigarette c’est un truc beaucoup trop puissant pour moi. La première fois, je toussais tellement que ça m’a coupé l’envie de recommencer. Paradoxalement, j’aime bien la chicha mais je n’en ai pas chez moi et ça fait plusieurs années que je n’en ai pas touché. Concernant l’alcool, je bois rarement, peu et uniquement à de grandes occasions style anniversaires et fêtes, car cela a un effet soporifique sur moi.

18. Je suis de nature très calme, mais quand je m’énerve (et dieu seul sait qu’il en faut beaucoup pour que je me mette dans cet état), je peux prendre du temps à redevenir à la normale.

19. J’aime beaucoup la culture asiatique : la cuisine, les mangas, les dessins animés d’Hayao Miyazaki … J’ai même tenté d’apprendre le japonais !

20. Jusqu’à maintenant, mon corps a été habillé de la taille 34 à la taille 44. Je vous laisse deviner quelle taille je portes actuellement …

21. Je suis de nature casanière et introvertie mais dans une certaine limite. Au bout d’une certaine période, je ressens le besoin de plus sortir et  de rencontrer de nouvelles personnes. Selon le feeling, je peux être moins réservée qu’il n’y parait au premier abord.

22. Pour ceux qui connaissent « Harry Potter », le choixpeau magique m’a un jour attribué la maison Serpentard, celle qui me venait en dernier à l’esprit ! Pour de faux, mais il n’empêche que je me sens beaucoup plus proche de la maison Poufsouffle ou Serdaigle.

23. Je suis tatouée à l’avant-bras d’un phénix coloré qui surplombe une clé de sol, et j’aimerais réitérer un jour l’expérience. J’ai déjà une idée précise en tête pour mon prochain tatouage.

24. Je suis du genre à faire des listes pour tout et n’importe quoi : des choses à faire, des courses, des idées en tout genre …

25. D’aussi loin que je me souviennes, ma couleur préférée à toujours été le violet. Pas étonnant quand on sait que c’est souvent la couleur favorite des rêveurs, des voyageurs et des spirituels car elle apporte apaisement, sérénité et a un côté rassurant.

26. Je n’aime pas vivre dans un environnement trop rangé, j’ai l’impression qu’il n’y a pas de vie. J’ai besoin d’une sorte de bordel organisé autour de moi.

Si tu as des points communs avec moi, n’hésite pas à me le faire savoir dans les commentaires ! 😉

XOXO