Non classé

La symbolique des animaux : l’araignée

 

L'araignée test 3.png

Je vous donnais dernièrement tous les conseils en matière de tatouage et j’ai décidé aujourd’hui d’aborder une thématique liée : la symbolique. Quand on veut exprimer plusieurs choses à la fois dans un seul dessin, ce n’est pas toujours évident. Je me suis donc mise en mode enquêtrice, à la recherche du maximum d’informations. Vous l’aurez compris, la symbolique est un domaine vaste, c’est pourquoi elle sera séparée en plusieurs parties. Je vais commencer la première avec les animaux, et par la suite je complèterai avec d’autres et je pourrais m’adapter selon vos idées et vos envies.

L'araignée 

Si nombreux d’entre nous ont la phobie des araignées, elle n’a, au cours de l’Histoire, pas toujours eu cette mauvaise réputation. On la retrouve par exemple, comme :

🕷  protectrice : Parce qu’une araignée avait tissé sa toile à l’entrée de la grotte ou s’étaient réfugiés, pendant la fuite en Égypte, la Vierge et son enfant, leurs poursuivants, croyant l’endroit inhabité, passèrent leur chemin. On notera que d’autres de ses congénères recoururent au même moyen pour sauver, dît-on, le roi David et Mahomet. Selon un récit du Calvados, une araignée tissa sa toile sur les plaies de Jésus pour empêcher les mouches d’approcher. Depuis, elle porte une croix blanche sur le dos : c’est l’araignée portecroix (Aranea diadema), dont les petites pierres qu’elle a dans le corps étaient portées autour du cou pour se protéger de la peste.

🕷  énergie féminine puissante, de création : Dans l’Egypte ancienne, l’araignée a été utilisée comme symbole pour représenter la déesse de la Mère Divine, Neith. Dans certaines tribus indiennes d’Amérique, elle est considérée comme le symbole du créateur du monde et par extension, est associée à l’énergie créatrice féminine. Chez des peuples d’Afrique occidentale, Anansé, l’araignée, a préparé la matière des premiers hommes, créé le soleil, la lune, les étoiles. Ensuite, le dieu du ciel, Nyamé, a insufflé la vie en l’homme. L’araignée continue de remplir une fonction d’intercesseur entre la divinité et l’homme; comme un héros civilisateur, elle apporte les céréales et la boue. Des mythes de Micronésie (îles Gilbert) présentent Nareau, le Seigneur araignée, comme le premier de tous les êtres, comme un dieu créateur. Les Achantis ont fait de l’araignée un dieu primordial: l’homme a été créé par une grande araignée. Une légende malienne la décrit comme le conseiller du dieu suprême, un héros créateur, qui, se déguisant en oiseau, s’envole et crée à l’insu de son maltre le soleil, la lune et les étoiles … puis règle le jour et la nuit, et suscite la rosée.

🕷  représentation de l’âme : Chez les peuples altaïques d’Asie centrale et de Sibérie, notamment, l’araignée représente l’âme libérée du corps. Chez les Muisca de Colombie, si elle n’est pas l’âme, c’est elle cependant qui, sur un bateau en toile d’araignée, transporte à travers le fleuve les âmes des morts qui s’en vont aux Enfers. Chez les Aztèques, elle devient même le symbole du dieu des Enfers. Chez les Montagnards du Sud Vietnam, l’araignée est une forme de l’âme, échappée du corps pendant le sommeil; tuer l’araignée, c’est risquer de provoquer la mort du corps endormi.

Le mythe d’Arachné

arachné

Dans la mythologie grecque, Arachné voulut se mesurer dans l’art du tissage à Athéna, déesse de la Raison supérieure et maîtresse du tissage. Toutes deux s’installèrent face à face, devant leur métier, et le concours commença. Athéna broda les douze divinités de l’Olympe dans leur majesté et, aux quatre coins de l’ouvrage, évoqua les châtiments encourus par les mortels qui osent les défier. Ne tenant nul compte de cet avertissement, Arachné représenta, elle, les amours des dieux pour des mortelles. Outragée, Athéna frappa la jeune femme de sa navette. Désespérée, Arachné voulu se pendre, mais Athéna l’en empêcha et la métamorphosa en araignée qui ne cessera dès lors de se balancer au bout de son fil. Elle est alors syrnbole de la déchéance de l’être, de l’ambition démiurgique punie, et donc un avertissement : nul ne peut rivaliser avec les dieux.

L’araignée à de nombreuses facettes, elle représente notamment :
– la patience : l’araignée est connue pour attendre patiemment ses proies
– la créativité : son tissage de toiles est un miracle d’ingénierie biologique
– la destinée : la toile étant votre puzzle personnel de la vie
– l’ombre personnelle : faisant peur à certains, l’araignée représente votre ombre personnelle, c’est-à-dire certains aspects de votre personnalité ou de votre vie que vous ou d’autres personnes jugent négativement comme innaceptables, et qui sont par conséquents réprimés ou rejetés
– un rappel à prendre du recul
– la receptivité
– l’ombre et la lumière

Je lui ai attribué également une autre réprésentation, car dans certaines espèces d’araignées, la femelle dévore le mâle après l’accouplement. J’ai directement pensé aux « croqueuses d’hommes » (pas dans le sens littéral évidemment), mais ça ne reste que ma réfléxion personnelle.

Et toi, tu aimes les araignées ?

De quel animal voudrais-tu que je parles dans un prochain article ?

XOXO

9 commentaires sur “La symbolique des animaux : l’araignée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s