Lifestyle

Une école aux allures de Poudlard : The Arthur Findlay College

arthur findlay college.png

Qui n’a jamais rêvé de pousser les portes d’un lieu empreint de mystère ? Au Arthur Findlay College, vous n’apprendrez pas la magie mais une chose tout aussi déconcertante : celle d’accroître votre médiumnité. Reconnue dans le monde entier, il accueille des élèves de tous les continents et de tous les niveaux. Si les cours sont majoritairement en anglais, l’établissement a sû s’adapter à sa renommée et propose chaque année des semaines japonaise, allemande, suisse ou encore française qui permettent ainsi la traduction de leurs cours pour les étudiants non-anglophones.

Pour comprendre son histoire, il faut retourner en 1848. Un 31 mars (coïncidence ? 😏), deux soeurs, Margaret et Kate Fox, entrent pour la première fois en communication avec un défunt du nom de Mr Splitfoot par l’intermédiaire de coups frappés. Dès lors, des milliers de personnes s’intéressent au phénomène et déclarent également communiquer avec l’au-delà avec des sessions de tables tournantes. Dans le tas, bien sûr, quelques charlatans. Des écrivains célèbres, dont Victor Hugo, codifient la pratique et en tirent une doctrine cohérente que l’on nommera spiritisme. En découlera, dans les pays anglo-saxons, le spiritualisme, une religion encadrée par l’Union Nationale des Spiritualistes, également connue sous le nom de Spiritualists’ National Union. En 1910, cette U.N.S./S.N.U. fonda une école par correspondance (de spiritualisme, donc) et se mis à délivrer certificats et diplômes dans plusieurs branches de médiumnité 6 ans plus tard. Elle se vit léguer en 1960, par Arthur Findlay lui-même, la bâtisse qui deviendra par la suite le Arthur Findlay College, permettant ainsi une nette amélioration de ses cours. Cependant, il faudra attendre 4 ans avant qu’elle n’ouvre ses portes pour la première fois aux étudiants. Son expérience de plus d’une centaine d’années dans la  formation, l’évaluation et la délivrance de certificats et diplômes en médiumnité, fait de l’établissement l’un des plus renommé dans le domaine. Il a notamment eu comme élève celle qui inspira la série « Medium », Alison Dubois.

Les infos en + : L’Union Nationale des Spiritualistes fait la traque aux charlatans, faux médiums, gourous, etc depuis sa création aux débuts du spiritualisme. Elle est considérée comme église officielle de l’Etat anglais et a des lieux un peu partout dans le monde, la plupart en Angleterre, mais aussi dans des pays européens, en Amérique du Nord, en Australie et Nouvelle-Zélande. Aucun but lucratif donc, au vu de son statut. Ainsi, le Arthur Findlay College a su perdurer grâce aux dons, bien que son enseignement (et son hébergement) n’y soient pas gratuit.

Sources :

Le site officiel du Arthur Findlay College 

Témoignage, anecdotes et + (en français) d’une ancienne élève 

Le site officiel de la Spiritualists’ National Union (Union Nationale des Spiritualistes) 

5 commentaires sur “Une école aux allures de Poudlard : The Arthur Findlay College

  1. Alors ça… Je ne m’en serais jamais doutée ! Tu as raison, ça fait vraiment penser à Poudlard, et au moins, là-bas, ils doivent se sentir enfin libre de pouvoir approfondir des capacités auxquelles peu de gens croient. Merci pour cette découverte 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s